Massothérapie : la pratique contre la théorie !

Qu’est-ce que la massothérapie ?

Étymologiquement parlant, la massothérapie signifie « le massage qui soigne ». Cette technique thérapeutique ancestrale existant depuis des milliers d’années était déjà utilisée par nos ancêtres dans de nombreuses autres cultures et civilisations et regroupe une grande diversité de techniques manuelles. Malgré des différences de philosophie et de types de manipulations, ces techniques partagent plusieurs points communs. Ainsi, les principaux objectifs de la massothérapie sont de favoriser la détente (musculaire et nerveuse), la circulation sanguine et lymphatique, l’assimilation et la digestion des aliments, l’élimination des toxines, le bon fonctionnement des organes vitaux et l’éveil à une conscience psychocorporelle.

Les bienfaits de la massothérapie

La massothérapie convient à la plupart des gens, des tout-petits aux personnes âgées. Ses effets, qui peuvent être apaisants ou énergisants, pourraient diminuer l’excitabilité nerveuse, soulager les affections causées par le stress (dont les maux de dos, migraine, l’épuisement et l’insomnie), accroître la circulation sanguine et lymphatique et entraîner un état de bien-être général. La massothérapie se pratique surtout à l’aide des doigts et des mains, mais aussi avec les pieds, les coudes et même les genoux. Selon la technique utilisée, les manœuvres peuvent être appliquées sur tout le corps ou sur une seule partie. On pourra se consacrer surtout à la peau et aux muscles ou aller plus en profondeur vers les tendons, les ligaments et les fascias ou encore viser des points spécifiques situés le long des méridiens d’acupuncture.

La séance de massothérapie

La massothérapie recouvre une grande diversité de techniques et applications, c’est pourquoi le déroulement des séances, varie de façon considérable. Selon la technique employée, le massage peut s’exercer sur une personne dénudée ou habillée, en position couchée ou assise, avec ou sans huile. Il est effectué sur plusieurs types de supports : table de massage, futon posé au sol, chaise ergonomique. Quant aux lieux de massages, ceux-ci sont également très divers : centres, à domicile, au travail, en cabinet privé. L’environnement et le contexte (confort de la pièce, du matériel de massage, luminosité, bruits) sont très importants et ont une très grande influence sur le bon déroulement du massage. En début de séance, le massothérapeute s’entretient avec la personne qui le consulte afin d’évaluer ses besoins, ses envies, et de choisir avec lui le type de massage à prodiguer. Au cours de la séance de massothérapie, le masseur effectue divers gestes selon la pratique employée sur le corps du receveur du massage.

Comment choisir ses cours, sa spécialisation et ses ateliers ?